14.- Barthélémy Vinet dit Larente doit agrandir sa maison de Lachine

Par Harold Larente, le 5 juillet 2018

À l’automne 1675, Barthélémy Vinet dit Larente doit envisager l’agrandissement de sa maison située sur sa concession à Lachine. Malgré le départ de sa belle-fille, Étiennette Hurtibise, qui a épousé Jean Quenet[1] en septembre de cette même année et l’arrivée du 2e enfant Vinet-Larente[2], l’espace est restreint. La maison de 23 pieds par 20 pieds en plus de loger les 7 enfants de la famille Hurtibise et Vinet-Larente, doit permettre l’entreposage des récoltes et des produits de la chasse et de la pêche. L’attique de la maison sert en grande partie à cet entreposage.

L’inventaire après décès[3] de Barthélémy, a permis de savoir que du blé, du blé d’Inde, des pois, des haricots, des peaux de chèvre, d’ours et de vaches, des couvertures et vêtements, y étaient entreposés ainsi que des outils aratoires, tels des serpes, tarières, haches, pioches, pelles de fer à bêcher, coin de fer, etc.

Dans l’après-midi du 20 juillet 1676[4], Honoré Danis dit le Tourangeau[5], charpentier et Barthélémy Vinet dit Larente se rendent en l’étude de Bénigne Basset notaire, à Ville-Marie pour conclure le contrat d’agrandissement en présence de Jean Gervaise[6] et Pierre Caillé[7]. Continuer la lecture de « 14.- Barthélémy Vinet dit Larente doit agrandir sa maison de Lachine »